• Deux dessins animés magnifiques

    Le congrès Deux merveilleux films d'animation japonais à ne pas manquer Les enfants Loups et La colline aux Coquelicots tous deux empreints d'une grande poésie et d'une émotion qu'on ne trouve plus depuis bien longtemps dans les productions américaines.

    Deux dessins animés magnifiques

    20 ans de SeriesNote : 16/20 

    20 ans de SeriesVisible à partir de 7 ou 8 ans

    Pin It

    7 commentaires
  • Kristen Stewart

    Sortis tous deux l'an dernier, ces deux versions du célèbre conte de Grimm avaient de quoi nous interresser. Mais laquelle choisir ?

    Lily Collins

    De prime abord,  la version de Rupert Sanders avait beaucoup d'atouts dans les mains:

    • Une direction artistique dans l'air du temps : costumes et décors réussis ;
    • des acteurs branchés, Kristen Stewart (Twilight) et Chris Hemsworth (Thor) et
    • un scénario privilégiant une relecture sombre et violente du conte.

    Dans la  version de Tarsem Singh, par contre, les choses s'annonçaient moins séduisantes : les choix artistiques du réalisateur étant toujours très particuliers (influence culturelle indienne) très rococo voir kitch. Côté acteurs , une quasi débutante dans le rôle titre Lily Collins (la fille de Phil) et Julia Roberts, actrice dont la côte actuelle est plutôt à la baisse.

    Les spectateurs en France comme aux USA se sont fiés à cet a priori : le film avec Kristen stewart a récolté 100 000 000 $ de plus que son concurent !

    Alors, qu'en pense bout de Geek ?

    Blanche-Neige
    et le chasseur
    de Rupert Sanders
    Blanche Neige rencontre Sauron.

    Blanche Neige vs Blanche Neige

     

    20 ans de SeriesNote : 13/20 

    Blanche Neige vs Blanche Neige  Note :  J'ai dormi !

     Blanche Neige vs Blanche Neige  Visible à partir de 10 ou 12 ans

    Le film de Sanders est finalement plutôt convenu. Le spectacle est au rendez-vous, les images sont magnifiques mais tout celà manque d'âme.

    De son côté le film de Singh, pour peu qu'on arrive à adérer à ses partis pris artistiques, emporte l'adhésion. Entre Terry Gilliam et le "Princess Bride" de Rob Reiner le film mèle humour et bonne humeur. Julia Roberts et detestable à souhait et joue les deperate house queen et la jeune Lily Collins est plus fraîche et légère que sa consoeur.

    Bref sans hésiter, prenez Blanche Neige.

    Le congrès

    Blanche Neige
    de   Tarsem Singh
    Princess Bride retrouvée
     

    Blanche Neige vs Blanche Neige

    20 ans de SeriesNote : 15/20 

    Blanche Neige vs Blanche Neige   Note :   12 /20

    Blanche Neige vs Blanche Neige  Visible par tous

    Pin It

    23 commentaires
  • Tout frais sorti en DVD et Blu Ray :

    OBLIVION

    Le congrès 2077 : Jack Harper, en station sur la planète Terre dont toute la population a été évacuée, est en charge de la sécurité et de la réparation des drones. Suite à des décennies de guerre contre une force extra-terrestre terrifiante qui a ravagé la Terre, Jack fait partie d’une gigantesque opération d’extraction des dernières ressources nécessaires à la survie des siens. Sa mission touche à sa fin. Dans à peine deux semaines, il rejoindra le reste des survivants dans une colonie spatiale à des milliers de kilomètres de cette planète dévastée qu’il considère néanmoins comme son chez-lui. (Allociné)
    On vient de voir ce film avec un grand plaisir. C'est un bon film de SF réalisé par  
    Joseph Kosinski (Tron l'héritage) avec Tom Cruise avec de magnifiques décors dont beaucoup naturels filmés en Islande. Pas d'indigestion d'effets spéciaux et d'action frénétique mais juste le nécessaire pour raconter une bonne histoire. Pas un chef d'oeuvre mais un très bon film.

    CLOUD ATLAS

    BDG
    CM2
     Note : 15/20
    BDG
    CE1
     Note : 16/20
    Visiteurs
      Note : 16,5 /20
     Visible à partir de 10 ans

     

     

     

     

    Quelques mots sur la musique du film  Soundtrack d'Oblivion par M83

     
    Pin It

    14 commentaires
  • Pourquoi

    Star Wars

    c'est important?

    20 ans de SeriesD'abord ce n'est pas Star Wars, c'est "La guerre des étoiles", parce qu'à l'époque, en 1977, on ne savait pas que le titre, en vrai, c'était Star Wars, alors on disait "La guerre des étoiles".

    J'avais vu un extrait du film chez Michel Drucker (hé oui déjà à l'époque !). On voyait deux types, dont un grand noir avec un casque de nazi, se battre avec des épées lumineuses. Tout de suite on voyait que ce n'était pas un film de Science fiction comme les autres. Tout avait l'air très réaliste : les costumes, les décors, et même le bruit de l'épée laser.

    Druker annonçait qu'aux USA les gens faisaient la queue pendant des heures pour voir le film, que c'était le plus grand succès de tous les temps.

    20 ans de SeriesUn film de 11 petits millions de dollars, réalisé par une bande de jeunots avec des maquettes et des ordinateurs.Quand le film est sorti, c'était la première fois que j'assistais à une séance en dolby stéréo. Bon,  comme la salle était pleine, on était trop à gauche et du coup on avait le son du côté gauche à fond les ballons et on entendait rien du côté droit. C'était pas encore au point.

    En tout cas ce fut une claque ! C'était la première fois que j'entendais le public applaudir à la fin d'un film.

    Je suis retourné voir le film quelque semaines plus tard tellement l'effet d'addiction à cet univers incroyable était fort.

    20 ans de SeriesLe film ressortit pratiquement chaque année (ça se faisait beaucoup en ce temps là : l'été il n'y avait pas de gros films qui sortaient,  alors les cinés ressortaient des grands succès qu'on revoyait avec plaisir (il n'y avait pas encore de vidéo à l'époque))

    J'ai du le voir plus de 20 fois au ciné (je ne compte pas en video, DVD et blu Ray)

    Mon monde avait changé : j'étais devenu cinéphile, je commençais à aller voir des films tout seul, à faire des critiques et des fiches techniques dans des cahiers et j'achetais ma première musique de film (Star Wars de John Williams).

    On commençait à voir des trucs de guedin sur les écrans (Spielberg et son rencontre du troisième type l'année suivante et Alien, le huitième passager en 79).  C'est grâce et à cause de ce film qu'on se tape depuis des tas de sagas interminables bourrées d'effets spéciaux (et souvent peu de scénario).

    20 ans de SeriesOui, Star Wars , c'est important !

    BdG Star Wars

    20 ans de SeriesVisible à partir de 5 ou 6 ans (cet épisode en tout cas)

    Pin It

    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique